introduction
Les implants sont des « racines artificielles » en alliage de titane. Mis en place dans les maxillaires, ils supportent des prothèses dentaires fixes ou amovibles destinées à remplacer des dents absentes.
Le nombre et la position des implants dépend donc du projet de prothèse, défini préalablement.
L’intervention s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale. L’anesthésie générale n’est indiquée qu’en cas d’implants multiples, de gestes chirurgical associé, et/ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération, état psychologique, ...)
Les suites opératoires normales peuvent être : l’œdème (gonflement des joues), la douleur, un petit saignement.

La pose d’implants dentaires est un acte qui n’est pas inscrit à la nomenclature de la sécurité sociale.